Conception G. GRARD

RESERVATION

Challenge

Partenaires

  • Renault
  • Garage Pasquier SAS
    8 Route de Bernay
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02 32 45 20 44

  • Le Primeur Beaumontais
  • Fruits-Primeurs-Crèmerie
    16 Rue Chantereine
    27170 Beaumont le Roger
    Tel: 02 32 46 61 71

  • LE FOURNIL DE FRANCK
  • Boulangerie Patisserie
    5, Place de Clercq
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02 76 35 03 17

  • LA CALECHE
  • 54 Rue Saint Nicolas
    27170 Beaumont le Roger
    tel : 02 32 45 25 99

  • Carrefour Market
  • Rue St Laurent
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02 32 45 34 15

  • Beaumont Matériaux
  • Place de la Gare
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02 32 44 24 61

  • Au Lys d'Or
  • Artisan Fleuriste
    23 rue Chantereine
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02.32.45.27.90

ADMIN

  • Identifiant :
  • Mot de passe :


Beaumont-le-Roger.Fr


Intercom

Office de tourisme


Gestion sportive

ACCUEIL TCBeaumont.fr

Bienvenue à toutes et à tous sur le site web du Tennis de Club de Beaumont-le-Roger (27).

Les nouvelles du TCB :

[Le 19 Octobre 2018 à 14:13] par Eric

Finale du tournoi + 70 ans
La première édition du tournoi open +70 ans a été une réussite.
Un effectif de 14 participants répartis en deux poules suivies d'un tableau final.
Les Beaumontais étaient bien représentés, et la victoire finale est revenue à Patrick COUPARD qui rencontrait son adversaire bien connu de Evreux ALM Gerad NEZ 15/5 ( 6/3 6/0 ).
Un grand merci aux organisateurs, ainsi qu'à l’agence MMA de Bernay ( Bonnamy) et le magasin de sport Smatch pour les lots.


Un pot de l'amitié a clôturé ce tournoi bien sympathique, rendez vous à l'année prochaine.





[Le 14 Octobre 2018 à 23:32] par Eric

L’équipe 3 prend une option, par JB
En cette 3° journée, les 2 dernières équipes invaincues de la poule se rencontraient. L’équipe 3 du capitaine C. Moreau se déplaçait ainsi à Gravigny avec de réelles intentions.
O. Collet dans le simple 2, ne laissait aucune chance à son adversaire. Les beaumontais passaient donc en tête. Le double C. Marvin/C. Moreau contrastait les bons et moins bons moments. Evoluant dehors, les deux compères manquaient de repères et jouaient sur courant alternatif. Mais plus incisifs, ils parvenaient à distancer la paire adverse dans le moment crucial du 3° set et obtenaient ainsi la victoire. La défaite du numéro 1 C. Soyer, en perf. restait anecdotique. Un dernier obstacle (Lieurey) sera encore à franchir pour espérer décrocher la montée. Dans le cas contraire, un final à 3 avec Gravigny et Lieurey départagera ces équipes.
Pour l’équipe 1, le week end fut le contraire du we dernier. Les beaumontais s’imposent ainsi 5/0 contre une jeune équipe d’Equeurdreville (Manche) sans avoir concédé la moindre manche. Des victoires nettes et sans bavures pour S. Eckert, J. Drouet, V. Almeida, A. Planchette.
En revanche, énorme frustration pour l’équipe seconde qui jouait sa dernière carte pour le maintien.
Battue 3/0 par Gisors, elle peut nourrir d’énormes regrets puisque le score aurait pu être inversé.
Le double A. Marteau/S. Gitton luttaient face à une équipe complémentaire, composée d’un joueur de fond et d’un volleyeur. Alors que chaque joueur emportait sa mise en jeu, les beaumontais breakaient enfin pour mener 5/3. Ils se procuraient dès lors 2 balles de set qu’ils ne pouvaient convertir. Les gisorsiens recollaient à 5 partout. Un solide jeu permettaient à nos 2 joueurs de mener à nouveau 6/5, avance aussitôt effacée. Bousculés, les beaumontais abandonnaient ce premier acte logiquement, la paire adverse mettant la pression au filet dans ce jeu décisif. Sortant du match, Stéphane se frustrait et perdait pied. Un logique 6/2 sanctionnait le 2° set.
L. Rousselle, en 2, jouait en perf à 15/3. Plus puissant, il empochait le premier acte. Le 2° set était alors très serré, chacun prenant à son tour la tête. Gêné par les montées en « chip and charge » de son adversaire, Lucas lâchait à son tour la manche… au jeu décisif (8/6). Dans le 3° set, de nouveau plus agressif, Lucas menait 5/3 puis servait pour le match à 5/4. Rattrapé par la pression, il commettait de petites erreurs fort logiques eu égard à son manque d’expérience à ce niveau. A l’expérience, le gisorsien s’en sortait alors avec pugnacité (7/5).
Enfin, JB Marchais, en 1, dominait largement le numéro 1 adverse (15/1). Très en verve, il utilisait son coup droit et une prise de balle précoce pour accumuler les points gagnants et frustrer son adversaire. Jouant trop court, vite pris de vitesse, n’arrivant pas à lire le service de JB, le gisorsien ne baissait pas la tête. A 6/2 4/0, JB se procurait 2 balles de 5/0, manquées de peu. A 4/1, 3 nouvelles balles de 5/1 sur son service étaient manquées. Revenant à 4/2, le joueur de Gisors se réglait alors peu à peu, profitant d’un début de doute s’immisçant dans la tête du beaumontais. A 4 partout, rejouant vers l’avant, JB breakait et servait alors pour le match. Un mauvais jeu, mal négocié, permettait à son homologue de revenir. Un nouveau break lui donnait l’opportunité de servir à nouveau pour le match à 6/5. Mais, moins bien physiquement, il manquait quelques montées au filet. Et pour la 3° fois de la journée, un tie-break allait sceller le sort du set… lui aussi perdu (7/5) par notre joueur. Trop juste physiquement, JB ne pouvait rivaliser et lâchait la 3° manche. Beaucoup de regrets donc sur l’ensemble des 3 matches.
Les féminines ont enfin subi la nette supériorité de l’équipe du Neubourg (3/0). S. Morfoisse, A. Hamelet, R. Hamzeh et R. Petitier concédaient tour à tour des défaites somme toute logiques.
La 4° et avant dernière journée aura lieu dimanche prochain 21 octobre.






[Le 08 Octobre 2018 à 11:39] par Melanie

2ème week-end de match par équipe sénior : Un we à oublier Par JB

Deuxième journée de championnat d’hier et fait rare depuis 6 ans, le bilan des résultats est au déséquilibre pour le TCB avec une seule victoire pour 3 défaites.
Seule l’équipe 3 a pu tirer son épingle du jeu en allant s’imposer à St Philbert (2/1). Une victoire difficile acquise dans la douleur.

Tout débutait bien pour les beaumontais après le succès de C. Marvin opposé à un joueur aimant le rythme. Les deux styles opposés proposait un jeu agréable et varié. Très proches en termes de niveau, les deux joueurs allaient devoir s’en remettre au jeu décisif pour empocher le premier set. C’est Christophe qui, un peu plus régulier voire opportuniste, sortait vainqueur de ce premier acte. La seconde manche était un copier-coller de la première lorsque Christophe parvint à se détacher et conclure brillamment.
Le double expérimental O. Collet/ M. Derivière, dont le dernier nommé réalisait ses débuts en compétition, allait montrer quelques faiblesses vite exploitées par une équipe plus expérimentée. Malgré de belles velléités et quelques bons points au filet, nos 2 joueurs allaient s’incliner (6/3 6/3).Malgré cela, de bons points à retenir pour ce double qui possède une belle marge de progression, l’accumulation de matches allant probablement les aider dans le futur.
Le capitaine C. Moreau faisait son entrée, à classement égal. Le premier set se jouait du fond du court et à ce jeu, Christophe ne pouvait rivaliser, encaissant un logique et sévère 6/1. Devant changer impérativement de tactique sous peine de subir dans la seconde manche, Christophe prenait désormais presque systématiquement le filet, suivant son service comme ses retours. Ce changement plein d’opportunisme mais aussi plein de risque, portait des fruits et s’avérait payant. Installé dans une filière courte, il neutralisait le numéro 1 adverse et menait à présent les débats. Il s’imposait dès lors 6/3 6/4 et apportait le point de la victoire. Une possible montée s’entrevoit mais le chemin est encore long dans une poule très homogène.

L’équipe seconde recevait Gaillon dans un match déjà peut-être crucial pour le maintien. Malheureusement, cette jeune équipe, pleine d’avenir, a dû céder. S. Gitton qui entrait dans l’équipe à la place du capitaine JB Marchais monté en équipe 1, ne pouvait rivaliser à classement égal et chutait lourdement. La très jeune paire de double L. Rousselle/A. Allaire remettait les beaumontais sur les rails. Arthur, avide de revanche après son non match de la semaine précédente et capitaine d’un jour, accompagnait parfaitement Lucas, solide la semaine précédente et démontrant d’énormes progrès récents, en particulier au filet. Cette jeune équipe, opposée à deux 15/4, s’imposait avec autorité 6/2 6/3. A Marteau, à classement égal, allait se libérer après un premier set où il fut débordé, pour montrer de belles choses. Malheureusement, encore en manque de jeu à ce niveau en seniors, il ne parvenait à breaker son adversaire et s’inclinait 6/4.

L’équipe 1 a pour sa part connu une lourde défaite à St Pair sur Mer en Régional, face à l’ « ogre de cette poule ». Opposés à un 0, deux 3/6 et un 15/1 (entraineur du club et ancien 2° série lui aussi), privés d’A. Planchette absent, les beaumontais savaient la marche très haute… Et elle le fut. Si V. Almeida et JB Marchais tenaient la dragée haute à leurs adversaires, dans deux matches aux scores serrés, S. Eckert et J. Drouet ne pouvaient pas rivaliser.



Enfin, nos féminines, engagées au plus haut niveau départemental, s’inclinaient logiquement, chacune de nos joueuses (S. Morfoisse- A. Hamelet- E. Desnos- R. Petitier) évoluant à classement supérieur.



La prochaine journée donnera de plus amples indications sur les perspectives de nos équipes.






[Le 08 Octobre 2018 à 11:36] par Melanie

1er week-end de match par équipe sénior : Des débuts mitigés pour le TC Beaumont Par JB

Pour ce dernier we de septembre, 3 équipes masculines et une équipe féminine se lançaient à l’assaut du championnat par équipes hiver. Deux équipes sont ainsi sorties victorieuses, les deux autres s’inclinant.

L’équipe fanion recevait ainsi le club d’IFS en Régionale 3. Cette dernière proposait une équipe largement à la portée de nos 4 joueurs, ce qui faisait leurs affaires en raison de leur manque de préparation et de matches. La logique était respectée avec une victoire 5/0, V. Almeida, J. Drouet, A. Planchette et S. Eckert puis le double s’imposant tout à tour, ne laissant qu’un set en route.

L’équipe 3 qui présente des ambitions pour la montée, a bien débuté elle aussi, dominant 2/1 une équipe de St Pierre des fleurs qui proposait des classements quasi équivalents à ceux de nos joueurs.
O. Collet qui étrennait son nouveau classement (30), surclassait le numéro 2 adverse (6/1 6/1) démontrant une vraie solidité. C. Moreau lui aussi à classement égal, offrait le point de la victoire, un peu plus difficilement (6/4 6/4). Seule déception, la défaite de C. Soyer associé à F. Debus. Dominateurs, ces derniers menaient 6/3 3/0 avant de baisser pied et s’incliner en 3 sets.

L’équipe 2 masculine, après 2 montées hivernales consécutives, se déplaçait à Routot et connaissait la difficulté d’évoluer dans cette division. Constituée de la jeune garde beaumontaise (A. Marteau, L. Rousselle, A. allaire- de 15 à 18 ans), l’équipe devait laisser prévaloir la fougue de la jeunesse au détriment de l’expérience. Mais c’est bien ce second paramètre qui aura fait la différence sur cette rencontre. Pourtant, les beaumontais allaient mener 1/0 suite au succès d’un double inédit JB Marchais/L. Rousselle. Après un départ complètement raté (menés 3/0 puis 4/1), Lucas et JB montaient en régime pour recoller. Trop tendu en début de match, Lucas entrait enfin dans le match, supprimant ses fautes superflues, épaulé par JB qui mettait la pression en prenant le filet quasi systématiquement. A 6 partout, les beaumontais, plus offensifs et réguliers se détachaient en emportaient le jeu décisif. Décidant de maintenir les joueurs de Routot la tête sous l’eau, ils accéléraient pour s’imposer 6/2 dans la 2° manche.
Antoine Marteau entrait sur le court, conforté par la victoire du double et avec rien à perdre face à un joueur au classement identique (15/2). Peu habitué à jouer à ce niveau en senior, Antoine subissait le rythme et la régularité adverse. Pris de vitesse, dominé, il abandonnait le 1° set 6/2. Ne reculant plus, prenant plus de risque avec son coup droit, variant avec son chop et prenant le filet dès qu’il le pouvait, Antoine faisait jeu égal. Mais le match allait se jouer sur le retour. S’il gagnait ses jeux de service avec difficulté, Antoine ne gênait pas suffisamment son opposant sur les siens. La 2° manche devait se jouer au tie-break. Malgré une prise de risque supérieure, Antoine s’inclinait malgré quelques beaux rallyes et des volées de haut niveau. Une « belle » défaite annonçant des lendemains plus chantants.
Arthur Allaire entrait sur le train avec la lourde tâche d’apporter le point décisif à son équipe. Malheureusement, le banc beaumontais s’apercevait vite qu’Arthur n’était pas dans un bon jour et que l’excellent match de son adversaire (15/3 comme lui), allait lui compliquer les choses. Dominé, pris de vitesse, manquant d’explosivité, Arthur s’inclinait logiquement.

Enfin, l’équipe féminine a dû également subir la défaite, battue 3/0 à Damville. S. Morfoisse ne pouvait rien faire, opposée à une 15/4 régulière pendant que R. Petitier résistait mais devait s’incliner à son tour dans le second simple. Le double A. Hamelet/M. Papin malgré quelques tentatives ne pouvait rivaliser.



Prochaine journée dès dimanche prochain.

A noter que le club organisera des stages les 22, 23 et 24 octobre prochains de 9h30 à 15h30 pour les 5-15 ans. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter : tennis.beaumont@wanadoo.fr/ 02 32 44 59 83.






[Le 02 Juillet 2018 à 20:39] par Melanie

Les Beaumontais champions de l’Eure Par JB

En ce week end de canicule, les Beaumontais jouaient la finale des championnats de l’Eure par équipe. En raison des résultats acquis depuis deux ans, de la montée en puissance de sa jeune garde, de la cohésion de groupe construite depuis plusieurs années, cette équipe s’était fixée deux objectifs ambitieux : aller décrocher une montée (manquée de peu depuis 4 ans) et aller chercher le titre. En ce dimanche, il restait donc cette dernière marche à franchir.

Outre le titre, un autre objectif était lié à cette finale : tenter de dominer l’équipe d’Evreux St Michel, victorieuse de l’équipe 3 du TCB en demi-finale et donc, « venger » les collègues du club.

Evreux St Michel abordait cette finale, privée de son numéro 3, ancien 15/3, et bourreau de notre équipe 3 le we précédent. Les débats allaient cependant s’équilibrer avec l’absence conjuguée du capitaine, JB Marchais et de Lucas Rousselle coté TCB.

La stratégie était claire pour nos joueurs sur le papier : empocher les simples 4 et 3 et aller chercher le simple 1, difficile mais accessible. Le simple 2 était lui quasiment perdu d’avance tant le numéro 2 adverse était supérieur à l’ensemble de nos joueurs. En cas de double décisif, la balance risquait fortement de pencher pour les ébroïciens.

La finale débutait donc, par les simples 4 et 2. Comme envisagé, le simple 2 était très vite perdu par Antoine Marteau. Déjà battu sévèrement par le même joueur dans la semaine en tournoi, Antoine savait qu’il devait prendre tous les risques, quitte à avoir un ratio fautes directes/points gagnants défavorable. L’objectif était d’agresser son adversaire dès le retour de service et de rentrer dans des filières courtes. Malheureusement, malgré de bonnes intentions, l’addition était salée pour Antoine, battu logiquement.

Dans le simple 4, Christophe Moreau, capitaine de l’équipe 3, avait donc l’occasion de rejouer la même équipe et de prendre sa revanche avec l’équipe 2. Parti tambour battant, il dominait la première manche face à un joueur servant et volleyant avec efficacité. Une baisse de concentration et un regain adverse mettaient Christophe en difficulté, son adversaire égalisant à une manche partout. Contraint de resserrer le jeu, Christophe, sûr de sa force, se détachait dès le début de set pour assommer définitivement son homologue et égalisait à un point partout (6/1).

En 3, Stéphane Gitton, diminué par un dos récalcitrant, tirait expérience de sa sortie mentale de match de la semaine précédente pour faire prévaloir un tennis solide et appliqué. Il s’imposait ainsi avec autorité 6/1 6/3.

A 2/1 Beaumont, le capitaine du jour, Arthur Allaire, entrait en jeu, dans la fournaise ébroïcienne. Opposé à A. Delangle, joueur bien connu pour ses qualités de combattant et de joueur régulier, Arthur entrait sur le court avec la ferme intention de prendre le jeu à son compte.
Après un round d’observation, les deux joueurs faisaient jeu égal et c’est au tie-break qu’allait être scellé le sort de ce premier acte. Malgré 2 balles de set, Arthur concédait la première manche. Mais, préparé mentalement, il savait que le match serait serré et qu’il devrait être patient et accepter le combat. Fort de ce message distillé depuis plusieurs jours, poussé par son banc, Arthur prenait l’ascendant physiquement, dès le début du second set. Il modifiait aussi son plan de jeu, en utilisant plus son coup droit long de ligne et son revers croisé pour attaquer le revers adverse, moins dangereux et plus neutre. Arrivant enfin à imposer cette tactique initialement prévue , qui l’obligeait à sortir de ses schémas traditionnels, Arthur empochait la seconde manche (6/2).
Le 3° set mettait aux prises deux joueurs ne lâchant rien. A 4 partout, Arthur se procurait une balle de break qu’il convertissait avec solidité. Il servait donc pour aller chercher le titre. Malgré un bras un peu plus tremblant, il se servait des matches accumulés en seniors depuis 2 ans ainsi que la victoire acquise dans la douleur en demi-finale (au mental) pour conclure avec pugnacité et audace ce match qu’il savait crucial.



Ce titre vient récompenser un parcours (presque) sans faute, auquel auront contribué également C. Papin, M. Anne, L. Rousselle et JB Marchais. Bravo aussi à St Michel pour son parcours et la belle attitude sportive de ses joueurs. Place désormais à la fin de saison avec les tournois estivaux avant l’arrivée rapide, dès octobre, du championnat d’hiver 2019.







Plus d'articles...
logo FFT

TENNIS CLUB DE BEAUMONT-LE-ROGER
ROUTE DU HOM
27170 BEAUMONT LE ROGER
Courriel : tennis.beaumont@wanadoo.fr