Conception G. GRARD

RESERVATION

Challenge

Partenaires

  • Renault
  • Garage Pasquier SAS
    8 Route de Bernay
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02 32 45 20 44

  • LES P'TITES DOUCEURS
  • Flavie et Vincent LUYCKX
    3, Place de Clercq
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02 32 45 21 72

  • Le Primeur Beaumontais
  • Fruits-Primeurs-Crèmerie
    16 Rue Chantereine
    27170 Beaumont le Roger
    Tel: 02 32 46 61 71

  • LA CALECHE
  • 54 Rue Saint Nicolas
    27170 Beaumont le Roger
    tel : 02 32 45 25 99

  • Carrefour Market
  • Rue St Laurent
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02 32 45 34 15

  • BOUCHERIE CHARCUTERIE
  • Wilfried POIRIER
    16 Place de L'Eglise
    27170 BEAUMONT Le ROGER
    Tel: 02 32 43 69 52
    mb: 06 82 10 68 27

  • Beaumont Matériaux
  • Place de la Gare
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02 32 44 24 61

  • Au Lys d'Or
  • Artisan Fleuriste
    23 rue Chantereine
    27170 Beaumont-le-Roger
    Tél : 02.32.45.27.90

ADMIN

  • Identifiant :
  • Mot de passe :


Beaumont-le-Roger.Fr


Intercom

Office de tourisme


Gestion sportive

ACCUEIL TCBeaumont.fr

Bienvenue à toutes et à tous sur le site web du Tennis de Club de Beaumont-le-Roger (27).

Les nouvelles du TCB :

[Le 02 Juillet 2018 à 20:39] par Melanie

Les Beaumontais champions de l’Eure Par JB

En ce week end de canicule, les Beaumontais jouaient la finale des championnats de l’Eure par équipe. En raison des résultats acquis depuis deux ans, de la montée en puissance de sa jeune garde, de la cohésion de groupe construite depuis plusieurs années, cette équipe s’était fixée deux objectifs ambitieux : aller décrocher une montée (manquée de peu depuis 4 ans) et aller chercher le titre. En ce dimanche, il restait donc cette dernière marche à franchir.

Outre le titre, un autre objectif était lié à cette finale : tenter de dominer l’équipe d’Evreux St Michel, victorieuse de l’équipe 3 du TCB en demi-finale et donc, « venger » les collègues du club.

Evreux St Michel abordait cette finale, privée de son numéro 3, ancien 15/3, et bourreau de notre équipe 3 le we précédent. Les débats allaient cependant s’équilibrer avec l’absence conjuguée du capitaine, JB Marchais et de Lucas Rousselle coté TCB.

La stratégie était claire pour nos joueurs sur le papier : empocher les simples 4 et 3 et aller chercher le simple 1, difficile mais accessible. Le simple 2 était lui quasiment perdu d’avance tant le numéro 2 adverse était supérieur à l’ensemble de nos joueurs. En cas de double décisif, la balance risquait fortement de pencher pour les ébroïciens.

La finale débutait donc, par les simples 4 et 2. Comme envisagé, le simple 2 était très vite perdu par Antoine Marteau. Déjà battu sévèrement par le même joueur dans la semaine en tournoi, Antoine savait qu’il devait prendre tous les risques, quitte à avoir un ratio fautes directes/points gagnants défavorable. L’objectif était d’agresser son adversaire dès le retour de service et de rentrer dans des filières courtes. Malheureusement, malgré de bonnes intentions, l’addition était salée pour Antoine, battu logiquement.

Dans le simple 4, Christophe Moreau, capitaine de l’équipe 3, avait donc l’occasion de rejouer la même équipe et de prendre sa revanche avec l’équipe 2. Parti tambour battant, il dominait la première manche face à un joueur servant et volleyant avec efficacité. Une baisse de concentration et un regain adverse mettaient Christophe en difficulté, son adversaire égalisant à une manche partout. Contraint de resserrer le jeu, Christophe, sûr de sa force, se détachait dès le début de set pour assommer définitivement son homologue et égalisait à un point partout (6/1).

En 3, Stéphane Gitton, diminué par un dos récalcitrant, tirait expérience de sa sortie mentale de match de la semaine précédente pour faire prévaloir un tennis solide et appliqué. Il s’imposait ainsi avec autorité 6/1 6/3.

A 2/1 Beaumont, le capitaine du jour, Arthur Allaire, entrait en jeu, dans la fournaise ébroïcienne. Opposé à A. Delangle, joueur bien connu pour ses qualités de combattant et de joueur régulier, Arthur entrait sur le court avec la ferme intention de prendre le jeu à son compte.
Après un round d’observation, les deux joueurs faisaient jeu égal et c’est au tie-break qu’allait être scellé le sort de ce premier acte. Malgré 2 balles de set, Arthur concédait la première manche. Mais, préparé mentalement, il savait que le match serait serré et qu’il devrait être patient et accepter le combat. Fort de ce message distillé depuis plusieurs jours, poussé par son banc, Arthur prenait l’ascendant physiquement, dès le début du second set. Il modifiait aussi son plan de jeu, en utilisant plus son coup droit long de ligne et son revers croisé pour attaquer le revers adverse, moins dangereux et plus neutre. Arrivant enfin à imposer cette tactique initialement prévue , qui l’obligeait à sortir de ses schémas traditionnels, Arthur empochait la seconde manche (6/2).
Le 3° set mettait aux prises deux joueurs ne lâchant rien. A 4 partout, Arthur se procurait une balle de break qu’il convertissait avec solidité. Il servait donc pour aller chercher le titre. Malgré un bras un peu plus tremblant, il se servait des matches accumulés en seniors depuis 2 ans ainsi que la victoire acquise dans la douleur en demi-finale (au mental) pour conclure avec pugnacité et audace ce match qu’il savait crucial.



Ce titre vient récompenser un parcours (presque) sans faute, auquel auront contribué également C. Papin, M. Anne, L. Rousselle et JB Marchais. Bravo aussi à St Michel pour son parcours et la belle attitude sportive de ses joueurs. Place désormais à la fin de saison avec les tournois estivaux avant l’arrivée rapide, dès octobre, du championnat d’hiver 2019.







[Le 25 Juin 2018 à 23:35] par Melanie

Les Beaumontais en finale Par JB

Après une phase préliminaire bien menée, nos équipes 2 et 3 abordaient les phases finales avec le statut de tête de série n°1 et 2, leur permettant d’être qualifiées directement en demi-finales avec des rencontres jouées à domicile. Et la perspective potentielle de se retrouver en finale opposées l’une à l’autre.

Mais de finale 100% beaumontaise il n’y aura pas, l’équipe 3 s’étant vu barrée la route de la finale par Evreux St Michel.

En revanche l’équipe seconde s’est elle qualifiée, après une victoire non sans mal face à Val de Reuil.

Tout commençait parfaitement pour les Beaumontais. L. Rousselle, très mobile et explosif, dominait du fond son adversaire. Appliqué, il arrondissait les trajectoires plus que d’habitude, lui procurant plus de longueur et de sécurité. Dominateur, il s’octroyait la première manche (6/1). Au début du second set, quelques mauvais choix et un peu plus de fautes, relançait le numéro 4 adverse. Une succession de breaks menaient les joueurs vers une fin de set stressante. A 5/5, Lucas, moins « gourmand », prenait moins de risques et visait plus un tennis pourcentage. Choix tactique payant puisqu’il se procurait 2 balles de match à 6/5, dont l’une conclue sur une faute provoquée.



Peu après, le TCB prenait le large grâce au second point remportée par S. Gitton, point glané après une réelle peur. Plus costaud, il menait largement 6/0 5/0. Un peu trop de certitude et un brin de déconcentration, et le beaumontais laissait son jeune homologue revenir à 5/2. Le bras ne passant plus, cessant toute mobilité, Stéphane jouait de plus en plus court et commettait de plus en plus d’erreurs, pendant que le joueur de Val de Reuil, malin, décidait de faire jouer Stéphane. Et le match bascula : 5/6. A l’expérience, le numéro 3 beaumontais recollait puis s’imposait à sa 3° balle de match. Une erreur à ne pas répéter dans le futur…

Pendant ce temps, A Marteau, crispé, ne parvenait à lâcher ses coups. Trop emprunté, raide sur ses jambes, il tombait dans l’écueil classique à savoir jouant trop court, laissant son adversaire lui imposer son jeu. Après la perte du premier set assez logique, Antoine se détendait un peu et jouait plus relâché. Il égalisait à une manche partout très vite. Mais retombant dans ses travers du jour, il se retrouvait vite mené 4/1. Poussé par le banc, il repartait de l’avant, mettant un peu plus d’impact dans ses frappes. Recollant à 3/4, à nouveau, le bras ne passait plus et, son adversaire, très calme, continuait d’insuffler de la tension et du doute dans la tête de notre jeune joueur. Le dernier jeu était à sens unique et voyait Val de Reuil, logiquement, revenir à 2/1.



Arthur Allaire, propulsé en 1 depuis 2 rencontres, affrontait un très jeune joueur, doté d’une belle technique et d’une belle vitesse de bras. Plus solide dans le bras de fer des diagonales, il remportait la première manche 6/2. Un peu moins incisif, il subissait peu après les coups de plus en plus puissants et précis de son adversaire. La fin de set, serrée, tournait à l’avantage de Val de Reuil. Plus alerte, Arthur se détachait 3/0 en début de 3° set. Mais, victime d’un adversaire qui, n’ayant plus rien à perdre, lâchait tous ses coups et empilait les points gagnants, il se retrouvait trop vite mené 4/3. Commençait à se profiler un éventuel double décisif Arthur/JB Marchais pour devoir aller chercher la rencontre. Mais à 4/3, bousculé par son capitaine et, profitant d’un trou d’air adverse, Arthur montrait ses qualités de compétiteur et obtenait le point de la victoire finale. Un match solide plein de promesses.



L’équipe 3 donc, a subi la loi d’une formation un peu plus costaude, et pourtant amputée de son meilleur joueur.

Si Cédric Soyer lançait parfaitement les siens avec beaucoup d’application et d’envie, C. Moreau était dominé par un métronome, très solide du fond. Malgré un vrai combat physique engagé, Christophe, en manque de solutions techniques, ne pouvait rivaliser.



M. Anne, après un premier set perdu rapidement (6/1), revenait de 2/5 à 5 partout au second set, profitant d’une baisse de régime adverse et montrant plus d’options offensives. Mais le numéro 1 adverse, en pleine confiance, décrochait les derniers jeux.

Les derniers espoirs reposaient sur C. Marvin, pour égaliser et encore y croire. Jouant sur courant alternatif, Christophe ne concrétisait ses nombreuses occasions et s’inclinait au tie-break du premier set. Plus agressif, il se détachait rapidement 4/0 au second. L’ébroïcien, intelligemment, lâchait cette fin de set pour repartir de l’avant au début du 3°. Tactique payante puisqu’il menait 4/1 en quelques minutes. Moins de précisions, moins de changements de rythme et les montées au filet gagnantes dans la seconde manche se transformaient cette-fois en points perdus. L’ébroïcien achevait ce 3° set tambour battant, imposant beaucoup de pression sur Christophe.



St Michel s’impose donc 3/1, logiquement, et affrontera cette fois-ci notre équipe seconde dimanche prochain en finale. Si cette équipe est au complet, il sera difficile d’aller la dominer en finale. Malgré les classements supérieurs sur le papier, ce sont bien les beaumontais qui seront challengers et les ébroïciens les favoris.





[Le 25 Juin 2018 à 23:29] par Melanie

L’équipe senior + championne de l’Eure Par JB

Première de son groupe après un championnat maîtrisé de A à Z, l’équipe senior + (+ de 35 ans) jouait sa demi-finale des championnats de l’Eure samedi 16. Ne partant pas favorite, elle profitait d’un fait de jeu pour mener 1/0 suite à la victoire de S. Gitton, l’emportant à classement égal face à un joueur se blessant pendant le match. M. Anne, après la perte du 1° set 7/6, parvenait à la force du poignet à s’en sortir finalement en 3 sets après…. 3h30 de jeu.

La défaite du double C. Marvin/O. Collet n’altérait pas la qualification pour la victoire.

Forte de ce succès, elle se déplaçait à Louviers pour jouer cette finale, sur terre battue. Privé de la plupart des joueurs ayant participé à cette campagne, le capitaine Christophe Moreau voyait l’effectif renforcé par S. Eckert et J. Drouet. Ces deux derniers joueurs jouaient les simples pendant que C. Marvin était associé pour le double à S. Gitton.

Comme pour la demi-finale, ce sont les simples qui allaient permettre aux beaumontais de ramener les deux points de la victoire. Vainqueurs en deux petits sets, Julien puis Stéphane apportaient le titre au club. Le double, malgré une vraie résistance, s’inclinait 6/3 6/4. Cette victoire récompense un beau parcours et donnera beaucoup de confiance à un groupe, dont certains joueurs, joueront dès la semaine prochaine la phase finale en seniors. Les beaumontais évolueront l’année prochaine en DM1.
Bravo à eux!







[Le 16 Juin 2018 à 12:40] par Eric

Stage de Tennis
le club organise des stages pendant les vacances d'été, pensez à inscrire vos enfants ( affiche dans la rubrique stage).

Fête du tennis
la fête du tennis aura lieu cette année le samedi 15 Septembre
inscrivez vous! ( jeux sur les terrains à partir de 10 heures, repas le midi 10€ par personne.)





[Le 10 Juin 2018 à 22:14] par Melanie

Montées assurées pour les équipes 2 et 3 Par JB

L’équipe seconde du TCB, en totale réussite depuis 2 ans en championnat d’hiver (2 montées consécutives/1 titre de champion de l’Eure) restait en situation d’échec en championnat de printemps avec quatre 2° places depuis 4 ans. Pour cette dernière journée, elle se déplaçait à Bosc-Roger, autre équipe encore invaincue, pour obtenir enfin le graal. Les beaumontais se présentaient dans la peau des favoris, chaque joueur évoluant face à un adversaire au classement inférieur.
Arthur Allaire parvenait non sans mal à dominer le numéro 1 adverse, au jeu atypique, utilisant son chop de revers et variant avec un coup droit très lifté et quelques montées à contre-temps. Dans ce faux rythme, Arthur avait du mal à poser son jeu. Les deux joueurs faisaient jeu égal sur les 2 sets, mais le beaumontais faisait prévaloir une prise de risque plus grande, s’avérant gagnante. II sauvait notamment une balle de 5/4 au 2° set sur un revers gagnant long de ligne improbable, qu’il renouvelait sur un passing gagnant sur la balle de match (6/4 6/3).
Lucas Rousselle qui avait débuté en même temps, allait lui s’incliner dans un temps de jeu bien plus long (2h30 de match). Après un début tonitruant, il dominait largement un joueur vite dépassé en termes de vitesse. A 5/2, quelques erreurs de précipitation laissait le n°4 adverse revenir puis installer son jeu, basé sur des balles sans consistance et les longs rallies. Alternant coups gagnants et fautes directes, Lucas se crispait quelque peu et lâchait la première manche au tie-break. Dans le second set, notre jeune joueur ne cessait de courir après le score mais lâchait prise face à l’expérience adverse (7/6 6/3).
Antoine Marteau, en grande forme, donnait un second point aux beaumontais, à 15/5, en montrant une belle autorité. De nets progrès dans les appuis, couplés à une meilleure transition dans les montées et dans le jeu au filet permettaient à Antoine de remporter de nombreux points vers l’avant et au filet. Une victoire solide 6/1 6/3 sanctionnait l’écart entre les 2 joueurs.
S. Gitton, très tendu, déjouait dès le début de match face à un joueur doté d’un très beau revers à une main. N’arrivant pas à jouer son jeu, Stéphane commettait plus de fautes que d’habitude et concédait le premier set. Dès le début du second, il devenait plus mobile, lui permettant de retrouver rythme et longueur. Mais à 5/4, de nouveau, rattrapé par la pression, il laissait son opposant recoller au score et se procurer une balle de break à 5 partout. Déplaçant à nouveau son adversaire, le fatigant, le frustrant, il pouvait souffler en égalisant (7/5). Libéré, il remettait son jeu en place et profitait d’une nette baisse de régime adverse. A 5/3, un sursaut du numéro 3 de Bosc-Roger, couplé à un peu de retenu, équilibrait à nouveau le jeu. Mais, au courage, Stéphane apportait le point de la montée tant désirée.
Le double JB Marchais/A. Allaire concluait parfaitement la rencontre (6/0 6/2).



Place désormais aux phases finales, pendant lesquelles notre équipe 2 pourrait croiser… notre équipe 3. Quasi assurée de monter, cette équipe devait simplement remporter 2 sets sur les 5 matches pour s’assurer mathématiquement la montée. Bien décidés à terminer invaincus et à ne pas se cantonner à des calculs d’apothicaire, nos joueurs l’emportaient 3/2 face à St Philbert.
Franck Debus démarrait la rencontre à niveau égal et comme à son habitude jouait durant 3 sets et plus de 3 heures mais finissait par s’incliner 7/5 6/7 6/4.
Clément Papin contre un jeune joueur classé 30/1 balayait son adversaire 6/0 6/1.
Christophe Marvin, aussi contre un jeune 30/1, remportait facilement le premier set  et devait s'employer pour finir le match en 2 sets 6/1 6/4.
Manuel Anne, dans le dernier simple, était dominé pendant 1 set et demi par un joueur en réussite mais en fin de second set réussissait à le dérégler en modifiant son jeu et en arrondissant les trajectoires. Victoire finalement 2/6 7/5 6/4.

L’équipe 1 a pour sa part achevé son championnat par une nouvelle victoire 4/1 à Bihorel. Victoires de A. Planchette, J. Drouet, S. Eckert, et du double. Seul V. Almeida est revenu sans son point. Les beaumontais terminent pour la 3° année de suite 2°, ayant manqué la montée la semaine dernière au super tie-break du double décisif. Dommage…



Les femmes ont quant à elles subi la loi d’une adverse bien plus costaude. Dominées par des joueuses présentant 2 à 5 classements au-dessus de nos joueuses, ces dernières ne déméritaient pas cependant mais ne pouvaient rivaliser. A noter au passage la belle perf. A 15/5 d’Audrey Hamelet, très solide en 3 sets. Le maintien, objectif de début de saison, est donc acquis de haute volée.



L’équipe 4 masculine s’est inclinée enfin face à St Philbert, qui assure de fait sa montée.
A noter les victoires à 30/1 de Cédric Soyer et Olivier Collet (3h de match !!!), permettant aux beaumontais de revenir à égalité, après les défaites d’Emilien Churlaud et Anthony Mijs à 30/2 et 30/1.
La rencontre était finalement perdue au double décisif, face à une équipe un peu plus complète que la nôtre.





Plus d'articles...
logo FFT

TENNIS CLUB DE BEAUMONT-LE-ROGER
ROUTE DU HOM
27170 BEAUMONT LE ROGER
Courriel : tennis.beaumont@wanadoo.fr